Le stress est inévitable dans une vie. Nous sommes tous confrontés à des situations qui génèrent de l’anxiété ou de l’angoisse. En temps normal, nous parvenons à surmonter ces états qui peuvent se révéler très positifs puisqu’ils nous obligent à nous dépasser. Cependant, le stress peut s’avérer négatif quand il entraîne des blocages ou l’apparition de symptômes pathologiques se manifestant par des sensations d’étouffement, des nausées, ou des diarrhées – ce que l’on peut aussi appeler crise d’angoisse. À ce stade, il devient nécessaire de consulter un thérapeute. Selon la personnalité de chacun et l’origine de ces troubles, différentes thérapies sont envisageables pour venir à bout de crise d’angoisse.

Les bienfaits de l’hypnose pour remédier à une crise d’angoisse

Elle traite les états anxieux en mettant au jour l’origine des peurs. Des suggestions faciliteront la mise en place de réflexes de défense. Cela peut se concrétiser en recourant rapidement à des idées positives et rationnelles pour chasser les pensées négatives. L’utilisation de la PNL donne d’excellents résultats. Parfois, une séance suffit pour éliminer l’influence que le stress a sur le comportement. L’hypnose permet également d’effacer la peur des symptômes physiques engendrés par une crise de stress intense. Elle abaisse le rythme cardiaque pour retrouver un état d’apaisement et restaure une respiration longue et profonde. Le plexus se détend et libère les tensions abdominales et musculaires. Un hypnothérapeute diplômé parviendra à normaliser nos systèmes de défense.

L’hypnose Ericksonienne prend pour postulat que notre subconscient détient la solution de tous nos problèmes à condition qu’on le laisse s’exprimer. Durant une séance qui s’apparente davantage à un moment de détente, le patient glisse progressivement dans un état de conscience modifié qui permet au thérapeute d’intervenir. Les résultats se font ressentir après quelques séances chez les sujets réceptifs à cette méthode. Il est recommandé de consulter un médecin généraliste ou un psychologue avant de choisir ce mode de thérapie.

L’EMDR appliqué aux attaques de panique

Autre thérapie pour combattre les crises de stress et phobies handicapantes, l’EMDR (Eye movement desentization and reprocessing) consiste à traiter le patient en lui faisant effectuer des mouvements oculaires bien précis. Avant de pratiquer une séance, le praticien commencera par cibler l’origine des malaises. L’objectif est de déconnecter le patient des origines de son mal-être et des maux qu’il engendre. Cette thérapie introduite en France par David Servan Schreiber permet d’évacuer les représentations ou idées négatives que chacun se forge au fil du temps et qui sont erronées. Cela pourrait s’apparenter à des mantras qui reprogrammeraient peu à peu le mental. Mais il se peut qu’un patient ne soit pas réceptif à cette forme de thérapie ou qu’il soit trop fragile pour qu’une séance soit entreprise.

Les applications de la PNL pour ôter les blocages

Mis au point par John Grinder, la Programmation-Neuro-Linguistique s’apparente à une boite à outils qui utilise les ressources du langage et l’utilisation par chaque individu de ses cinq sens. Cette boite à outils sert à explorer les comportements pour pouvoir ensuite les modifier en mettant en place de nouveaux mécanismes. Ceux-ci élimineront les barrières que chacun s’impose souvent inconsciemment et qui finissent par limiter et créer des blocages propices aux états anxiogènes.

La programmation neuro-linguistique utilise toutes les ressources humaines. Le thérapeute va, au fur et à mesure, faire prendre conscience de la cause et du contexte qui induit un comportement ou un état de stress. Puis, il mettra en évidence les ressources que chacun possède pour modifier la situation. L’objectif est de reprendre la main sur le subconscient et les automatismes de défense ou d’évitement mis en place. Cette double prise de conscience permettra de se débarrasser des comportements négatifs en prenant pour modèle de nouvelles habitudes linguistiques et comportementales.

Enfin pour se débarrasser des crises d’angoisse, il est possible de recourir aux thérapies comportementales et cognitives (TCC). Elles visent à modifier les comportements invalidants par des réactions et pensées appropriées. Progressivement, la TTC permet de surmonter les symptômes liés à la peur et au stress, sources de souffrances morales et physiques. La TTC, comme les deux précédentes thérapies fondées sur l’étude du langage, des actions et réactions, demande l’engagement personnel du patient qui s’investit pour modifier des schémas transformés en réflexes de protection.

Pour vaincre le stress, lutter contre les peurs et les états anxieux, les psychothérapeutes peuvent s’appuyer sur des méthodes efficaces ayant fait leurs preuves scientifiquement. Cependant, chaque individu étant par essence unique par son vécu, chaque professionnel sera le plus à même pour orienter son patient vers la thérapie la plus appropriée en fonction de la gravité des troubles et de leur origine.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib dépression et hypnose