Une rupture amoureuse marque un tournant important dans une vie. Une relation se termine et l’équilibre de la personne s’avère fragilisé. Il faut du temps pour comprendre, accepter, puis se reconstruire et avancer. Lors de la rupture, une personne peut se sentir totalement abasourdie, sidérée, comme sous le choc de ce qui vient de se passer. Elle peut avoir du mal à trouver les mots pour dire ce qu’elle ressent. Il est aussi possible, au contraire, d’avoir besoin d’exprimer très ouvertement des sentiments tels que la colère et l’exaspération.

Quand les méthodes traditionnelles ne suffisent plus

Après une séparation ou un divorce, certaines personnes éprouve un grand besoin de se confier, de parler à leurs proches de ce qui s’est passé. Le réflexe d’en parler est normal et sain. Cela dit, l’entourage n’a pas toujours le temps ou les ressources nécessaires pour apporter une écoute attentive et constructive. “Il faut te ressaisir”, “tourne la page”: ces phrases si souvent répétées ne sont pas forcément aidantes.

Un temps d’intériorité peut permettre d’y voir plus clair. Une rupture est souvent vécue comme un deuil, en plusieurs étapes: déni, colère, tristesse, puis acceptation et intégration. Ce processus peut prendre plus ou moins de temps. Il peut être bien utile de s’adresser à un professionnel qui saura apporter une écoute patiente, bienveillante et aider la personne en souffrance à aller mieux.

Pour se remettre d’une rupture amoureuse, il est traditionnellement d’usage de se changer les idées par différents moyens: voyager, faire la fête, faire des rencontres sans lendemain… L’objectif est de prendre du plaisir, de s’étourdir pour oublier le partenaire absent. Ces méthodes classiques sont un moyen d’éviter d’affronter le mal-être, plutôt que de se centrer sur soi pour en guérir profondément. Se divertir peut soulager, mais ce n’est toujours efficace pour se remettre d’une rupture amoureuse.

Parfois, être au contact de beaucoup de monde peut amener la personne en souffrance à se sentir incomprise, en décalage. Certains trouvent alors refuge dans des addictions, ce qui risque de menacer leur santé. Si une dépression survient après la rupture, il peut être nécessaire se tourner vers des solutions plus efficaces.

Les pré-requis pour se remettre d’un chagrin d’amour

Surmonter une séparation nécessite un état d’esprit ouvert au changement. La volonté d’aller mieux, même si c’est difficile, est un facteur-clé dans le processus. Porter un regard plus circonspect sur la relation passée permet d’évoluer positivement: on cesse d’idéaliser l’ex-partenaire, on prend conscience des erreurs de l’autre, de celles qu’on a soi-même commises. Cela donne des pistes de réflexion pour comprendre ce qui n’allait pas dans cet amour et quel apprentissage on peut en retenir pour éviter cela dans le futur.

Se remettre d’une rupture amoureuse grâce à l’hypnose

Beaucoup de personnes ont ressenti le besoin d’une aide spécifique pour surmonter une séparation, sans avoir recours aux médicaments, et ont apprécié le recours à l’hypnose. Deux approches sont possibles : l’auto-hypnose et/ou l’hypnose avec un thérapeute professionnel. L’objectif est dans les deux cas, d’atteindre un état de conscience modifié. Cet état dit aussi de “transe” se rapproche du rêve. Il s’agit de faire le vide dans son esprit, en se désencombrant des pensées parasites, pour obtenir une détente profonde et accéder à l’inconscient. Des techniques de respiration profonde, de visualisation et de suggestion aident à atteindre l’état de transe hypnotique. C’est un moyen de se détacher du quotidien, douloureux après une rupture amoureuse, pour avoir accès à l’inconscient. En invitant l’inconscient dans une dynamique positive, nos pensées vont évoluer positivement, même en dehors de la transe.

Auto-hypnose et rupture amoureuse

Avec l’auto-hypnose, le sujet est l’unique acteur du processus. Cela demande une bonne capacité de concentration et de discipline personnelle, pour atteindre une pratique régulière et efficace. En s’installant dans un endroit confortable, en veillant à ne pas être dérangée, la personne se met à l’écoute de sa voix intérieure, qui s’adresse à son inconscient. Il est recommandé de se parler en utilisant le “tu” pour favoriser la dissociation. Il est essentiel de se fixer clairement un objectif avant de commencer.

Se faire aider par le biais de l’hypnose

Lors d’une séance d’hypnothérapie, la présence d’un praticien professionnel permet de se laisser guider, ce qui est appréciable quand on se sent désorienté après une séparation. Le thérapeute s’exprime avec une voix lente et apaisante pour amener le patient vers l’état de transe.

En observant, il peut adapter son approche. La personne sous hypnose est invitée à se concentrer pleinement sur sa respiration et son corps. Ensuite, des suggestions et des visualisations la conduiront à relire positivement sa problématique actuelle, par exemple en retrouvant des souvenirs. Ainsi, la rupture peut être rapprochée d’un moment d’émancipation, comme le jour où la personne a pris son indépendance vis-à-vis de ses parents. A court terme, une séance d’hypnose apporte de la détente, un bien-être physique et émotionnel.

A plus long terme, les pensées quotidiennes vont être transformées par le travail effectué lors des séances, avec à la clé un état d’esprit plus serein et joyeux.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib baisse de libido