La phobie sociale peut être très invalidante pour les personnes qui en souffrent. Elle compromet  leur vie personnelle, professionnelle et affective, et peut engendrer des troubles supplémentaires tels que la dépression. L’hypnose peut être un outil efficace pour se libérer de cette anxiété et s’épanouir en société.

Phobie sociale : qu’est-ce que c’est ?

La phobie sociale (ou anxiété sociale) est un trouble anxieux. Elle se manifeste par une peur prononcée des situations qui confrontent la personne au regard des autres, allant jusqu’à une angoisse intense dans le cas, notamment, d’une prise de parole en public. Cette angoisse peut également se manifester si l’individu phobique se sent observé par des personnes qu’il ne connait pas. L’anxiété engendrée par l’exposition au jugement d’autrui se nourrit particulièrement de l’inquiétude d’avoir un comportement source d’embarras ou d’humiliation. Une personne souffrant de phobie sociale a tendance à s’isoler et à se renfermer sur elle-même dans le but de s’éloigner de ces situations qui l’angoissent.

L’hypnose face à la phobie sociale

Dans certains cas de phobie sociale sévère, le handicap peut être très important. Il peut avoir une influence considérable sur la scolarité ou la vie professionnelle d’une personne qui a souvent de meilleures capacités que ce qu’elle ne parvient à faire paraître. L’angoisse qui naît d’une situation que l’individu redoute peut se transformer en crise de panique, engendrant des symptômes somatiques tels que des palpitations, des vertiges, des difficultés à respirer, des rougissements, des tremblements, des nausées, des difficultés à communiquer etc. Une seule idée demeure dans l’esprit : échapper à cette situation.  L’hypnose peut être un excellent outil pour surmonter les blocages à l’origine de cette phobie sociale et venir à bout de ses obstacles mentaux, conscients ou inconscients, afin de retrouver sa confiance en soi.

Pourquoi traiter une phobie sociale par l’hypnose ?

L’anxiété sociale se traduit par un manque pathologique d’aisance et d’assurance en société. Cela engendre de graves conséquences sur la vie sociale, professionnelle mais aussi familiale chez les individus qui en souffrent. Il devient difficile pour eux d’établir le contact avec d’autres personnes et même s’ils ont conscience de cet obstacle, ils mettront souvent du temps à consulter un spécialiste. Ce trouble anxieux est souvent associé à une faible estime de soi-même et à une peur de la critique. Les traitements médicamenteux ne peuvent que soulager certains symptômes et ne résoudront jamais la cause du trouble. C’est pourquoi des thérapies telles que l’hypnose peuvent constituer une bonne approche pour traiter la phobie sociale, car elles permettent de faire appel aux ressources internes du patient pour résoudre le problème.

Vaincre ses peurs grâce à l’hypnose

La phobie sociale est un trouble qui peut parfois paraître insurmontable. Elle nécessite beaucoup de bienveillance et de compréhension de la part du thérapeute aussi bien que du patient vis-à-vis de lui-même. L’hypnose est une thérapie qui génère un état de relaxation profonde, à l’opposé de l’anxiété ressentie par les personnes souffrant de phobie sociale. Les techniques utilisées permettent d’agir sur l’inconscient, tout en trouvant une réaction plus adéquate à adopter lorsque la peur refait surface. Un hypnothérapeute va amener son patient à se questionner sur les conflits intérieurs qui causent sa phobie et l’aider à les résoudre en créant de nouveaux schémas de pensée. L’état de conscience modifié lors d’une séance d’hypnose permet de parvenir à un remodelage mental, une transformation positive pour le patient.

Une hypnothérapie permet de placer l’inconscient en premier plan, éteignant cette part en hyperactivité constante de la personne souffrant de phobie sociale : le conscient. Les diverses techniques d’hypnose peuvent donner accès au patient aux ressources de son cerveau qu’il n’avait pas encore exploité, activant ainsi sa capacité d’autoguérison.

L’approche de l’hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonnienne est particulièrement respectueuse des patients, elle peut être recommandée dans le cas d’une phobie sociale car c’est une thérapie très douce. Grâce aux suggestions indirectes, le praticien peut conduire une personne souffrant d’anxiété sociale à trouver les ressources personnelles nécessaires pour se libérer de ses peurs. De plus le thérapeute peut enseigner à son patient des méthodes d’autohypnose qui lui permettront de lutter lui-même contre les manifestations de sa phobie sociale. Ainsi, en se retrouvant dans une situation source d’angoisse, la personne pourra y faire face en reproduisant ces techniques.

D’autres thérapies que l’hypnose pour traiter ces symptômes

L’hypnose n’est pas la seule thérapie pouvant être utilisée face à l’anxiété sociale. En effet, il existe d’autres approches complémentaires telles que la TCC (thérapie comportementale et cognitive) qui est particulièrement indiquée pour les individus sujets aux troubles anxieux dont la phobie sociale. C’est une méthodologie dont le but est de changer les pensées d’une personne afin qu’en découlent des modifications positives sur son comportement. Elle se base sur le fait que nos pensées et notre perception de ce qui nous entoure influence notre attitude au quotidien. Le patient doit alors se retrouver face à une situation qui l’angoisse, changer son interprétation des choses et  améliorer ainsi sa confiance en lui.

Se former à l’hypnose pour aider les personnes souffrant de phobies sociales

En devenant hypnothérapeute, il est possible d’aider les personnes victimes d’anxiété sociale. Une formation en hypnose thérapeutique permet d’apprendre comment induire un état de conscience modifié propice au changement, mais également comment accompagner le patient afin de l’aider à se libérer de ses peurs. Il est essentiel pour cela d’avoir certaines qualités humaines et d’être doté d’une bonne capacité d’écoute, de compréhension et de communication. L’empathie et l’ouverture d’esprit sont également des attributs nécessaires pour être un bon hypnothérapeute. Ce n’est qu’en disposant de ces qualités qu’il devient possible d’instaurer une relation de confiance avec le patient et de l’aider à surmonter sa phobie sociale par l’hypnose.

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations

Not readable? Change text. captcha txt
faire son deuil