Que vous soyez célibataire ou en couple, les troubles sexuels sont susceptibles de vous toucher à une période de votre vie et peuvent aussi concerner votre partenaire. Comment les identifier ? Peut-on les soigner, et quel est l’intérêt de la sexothérapie par l’hypnose dans la prise en charge des troubles sexuels?

Qu’est-ce qu’un trouble sexuel ?

La sexothérapie permet d’identifier différents types de troubles sexuels.

  • Désir sexuel : baisse du désir ou aversion pour la sexualité
  • Excitation : problème pour maintenir et conserver une lubrification suffisante chez la femme et une érection chez l’homme
  • Orgasme : difficulté ou incapacité à atteindre l’orgasme
  • Éjaculation précoce : spécifiquement masculine, caractérise une éjaculation très rapide avant ou lors de l’acte sexuel, en dépit des efforts produits pour ne pas éjaculer
  • Douleur : dyspareunie, vaginisme
  • Troubles liés à la maladie, à la prise d’alcools, de médicaments…

Nous ne parlerons pas ici des paraphilies, qui concernent des comportements sexuels indépendants de la volonté du sujet sous forme d’impulsions, amenés à le faire souffrir lui ou d’autres personnes non consentantes (pédophilie, voyeurisme, sadisme…) qui sont pris en charge par un psychiatre.

Comment choisir son praticien pour une sexothérapie?

Sexologue ou sexothérapeute ? Le premier est un médecin spécialisé dans la sexualité qui traite principalement les maladies sexuelles et peut prescrire des médicaments ou pratiquer une intervention chirurgicale. Il s’occupe donc de l’aspect physiologique du trouble (hormones, tumeurs, anéjaculation organique…). Le sexothérapeute quand à lui est qualifié uniquement pour intervenir sur l’aspect psychologique d’un trouble, dans le cadre d’une thérapie.

Il existe différentes approches thérapeutiques, selon que vous souhaitiez une consultation seul ou avec un partenaire, conventionnelle ou plus expérimentale. La sexualité relève de l’intime, il est primordial de vous sentir en confiance avec la personne consultée sous peine de ne pas pouvoir progresser. À vous de choisir si vous vous sentez plus à l’aise avec une femme, un homme, voire les deux pour la cothérapie de couple. Faites une séance d’essai, elles sont parfois gratuites ou moins chères, et n’hésitez pas à tester plusieurs thérapeutes pour être sûr de trouver celui pour qui vous n’aurez aucun secret.

Prenez également en compte la facilité d’accès par rapport à votre travail ou votre domicile, le temps d’attente avant le rendez-vous et les horaires disponibles. Rien n’est plus désagréable et contre-productif que d’arriver complètement stressé par les embouteillages, ou de devoir écourter la séance pour aller récupérer vos enfants à l’école.

Le coût d’une séance varie en fonction des secteurs, de 50 euros à une centaine d’euros en région parisienne. Il n’est remboursé que dans le cas d’une consultation chez un médecin, en suivant l’ordre du parcours de soin (généraliste, spécialiste).

Troubles sexuels et hypnose : est-ce que c’est efficace ?

L’hypnose est une thérapie psycho-corporelle qui associe le mental et le corps au cours du cheminement thérapeutique.

Abus sexuels durant l’enfance, cloisonnement mental face aux fantasmes, blocages inexpliqués, nombreuses sont les raisons qui empêchent le patient de résoudre ses troubles de la sexualité. Les mots ne permettent pas toujours d’exprimer ce qui pose problème parce qu’ils sont trop durs ou trop chargés en émotions négatives. Lors de traumatismes vécus, l’individu a tendance à se couper de ce souvenir insupportable, d’où la grande difficulté pour l’atteindre et soigner les troubles qui en résultent, ou au contraire à se focaliser sur l’événement de sorte qu’il ne reste plus aucune place pour le plaisir dans ses rapports.

Tout l’intérêt de l’hypnose réside dans le fait que le patient progresse dans un état modifié de conscience (EMC), qui lui permet de passer outre ses barrières psychologiques, sans en souffrir démesurément. Le praticien va aider la personne à puiser dans ses ressources intérieures afin de modifier son comportement vers une sexualité positive.

Déroulement d’une séance d’hypnose pour traiter les troubles sexuels

Lors de la première séance, un temps est pris par le thérapeute pour connaitre l’histoire personnelle du patient et identifier le problème majeur. S’ensuivent des séances d’hypnose qui se déroulent de cette façon.

Le praticien initie la phase d’induction avec un langage verbal, afin d’amener l’individu à la détente et au lâcher-prise. Ce dernier doit se sentir totalement en confiance pour accepter la modification de son état conscient.

Ensuite, la phase du plateau thérapeutique se produit lorsque le thérapeute amène des suggestions au patient, exerce des modifications sur les schémas de pensée, toujours avec son accord, lui propose des images qui facilitent l’acceptation et permettent de trouver un état serein face aux troubles sexuels.
Le réveil, aussi appelé réassociation, ramène le patient à un état conscient des bruits et sensations qui l’entourent. La séance se clôt sur un échange concernant le ressenti au début et à la fin de l’hypnose.

Quels effets attendre de la sexothérapie par l’hypnose ?

L’état de détachement atteint pendant la séance pourra être retrouvé lors des situations problématiques grâce aux images et schémas mentaux assimilés par le cerveau. Des exercices d’auto-hypnose complémentaires peuvent aussi aider à revenir à la détente corporelle ressentie avec le praticien. Ce type de thérapie dite courte permet en général de traiter les troubles de la sexualité en 3 à 6 séances, espacées chacune de quelques semaines.

Pour un accompagnement par un thérapeute qualifié, contactez-nous directement et prenez rendez-vous à Pau, Anglet, Bayonne et Biarritz.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib Comment se passe une thérapie de couple ?