L’hyperphagie est un trouble alimentaire qui envahit le quotidien des personnes atteintes. En effet, s’il peut arriver à tout le monde de faire preuve de gourmandise de temps à autres, les patients atteints d’hyperphagie quant à eux, mangent en trop grande quantité très régulièrement. Un mal-être est souvent la cause de ce trouble alimentaire, et les conséquences n’en sont que plus négatives, puisque souvent, après une crise les personnes sont honteuses et la culpabilité fait surface.

L’hypnose est une médecine douce qui propose de remédier à ce comportement compulsif en agissant de manière positive sur la conscience. Ainsi tenant compte des causes de l’hyperphagie, l’hypnothérapeute peut faire disparaître les troubles alimentaires.

Qu’est-ce que l’hyperphagie ?

L’hyperphagie est un trouble alimentaire (TCA) compulsif dans lequel le patient mange à outrance et sans faim. Elle est révélée si une personne mange sans faim à plus de deux reprises par semaine et ce pendant 6 mois. Contrairement aux personnes atteintes de boulimie, ceux atteints d’hyperphagie ne compensent pas leur alimentation et ne se font donc pas vomir, ne font pas de sport à l’excès, etc. Hommes comme femmes peuvent être touchés, et les conséquences peuvent être graves.

Les causes de l’hyperphagie

L’hyperphagie est due à un mal-être, une cause profonde venant bien souvent de l’inconscient qui refait surface à des moments particuliers de la journée. Il suffit de rencontrer une personne précise, d’être en un lieu particulier ou de voir un objet qui fait appel à ce mauvais souvenir et la crise d’hyperphagie se déclenche.

Afin de protéger le corps, le cerveau crée une sensation de faim et un manque de satiété. Ainsi, la personne atteinte mange à l’excès sans véritablement s’en rendre compte. C’est une fois la crise terminée que la frustration s’installe.

Les conséquences de l’hyperphagie

Lorsque quelqu’un mange à l’excès un repas, il lui suffit de rééquilibrer les prochains pour ne pas subir de conséquences néfastes pour son corps. Cependant pour une personne atteinte d’hyperphagie, les crises régulières empêchent ce rééquilibrage et provoquent des risques d’obésité, de diabète, d’apnée du sommeil ou encore d’hypertension artérielle.

De plus, cela ne fait qu’empirer les troubles psychiques, puisqu’une fois la crise passée, le patient atteint d’hyperphagie regrette son acte, ce qui laisse place à un sentiment de honte, de culpabilité qui pourrait amener à une possible dépression.

Il est donc nécessaire d’envisager un accompagnement psychologique pour guérir de l’hyperphagie. C’est alors que l’hypnose intervient dans ce domaine, en agissant sur l’état de conscience du patient.

Comment la thérapie par l’hypnose intervient-elle sur la gestion du poids et l’hyperphagie ?

La thérapie par l’hypnose est une méthode qui permet d’intervenir sur le cerveau via l’état de conscience et d’inconscience. En trouvant la cause de ces crises d’hyperphagie, l’hypnothérapeute va chercher à faire de cet état pénible un moment anodin et ainsi le patient ne ressentira plus ce besoin de manger à l’excès lorsqu’il fera face à ce mauvais souvenir.

La PNL; une thérapie efficace

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) est une méthode psycho-thérapeutique qui a pour but de “reprogrammer” le cerveau et ainsi de changer l’état psychique d’un patient. Cette méthode se sert des points positifs du patient pour remplacer les points négatifs. Ainsi, il s’agirait dans le cas d’une personne souffrant d’hyperphagie de mettre le doigt sur ce qui provoque les crises, et de transformer cette cause en un point positif.

Il s’agit ici d’un travail sur soi accompagné d’un hypnothérapeute, qui peut prendre plusieurs séances afin d’éliminer les troubles du comportement alimentaire.

Déroulé d’une séance d’hypnothérapie

Ne confondez pas psychologue et hypnothérapeute, il n’est pas question d’échanger sur tous ses problèmes avec le praticien. Cependant, le passage par une discussion autour de la pathologie du patient est bien évidemment inévitable. L’hypnothérapeute a besoin de cibler la cause de l’hyperphagie afin de répondre correctement aux objectifs du patient.

Lors de la séance, le patient n’est pas plongé dans un état d’inconscience, bien au contraire, lorsqu’il ressort, il se souvient de tout ce qu’il a pratiqué. L’idée est d’être conscient du changement que les séances provoquent sur son inconscient.

En ce qui concerne la PNL, comme précédemment, le psychothérapeute va d’abord chercher à comprendre ce qui a provoqué cet état, pour ensuite fixer les objectifs du patient. Les techniques de la PNL sont appliquées et c’est ainsi que l’hypnothérapeute cherche les ressources positives du patient afin de les utiliser pour reprogrammer le cerveau de celui-ci.

Il ne s’agit pas d’oublier ce qui a provoqué l’hyperphagie, mais d’apprendre à utiliser son cerveau d’une manière différente. Ainsi, la PNL mettra en avant les aspects positifs du patient en travaillant sur le côté néfaste du ou des événement(s) passé(s) qui provoquent les troubles alimentaires. S’en suivra un bilan pour vérifier que les objectifs ont été atteints.

C’est en soignant le mal-être du patient que l’hypnose guérit ses troubles alimentaires.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib boulimie